Outils pour utilisateurs

Outils du site


archives:tdcpb:archi

ArchitectureS

Avec un s car il y en a plusieures !

Lexique des appareils

  • TMS : il s'agit de la télécommande du cinéma. Il contrôle les projecteurs. Il permet également de transférer les films entre la librairie et le serveurs du projecteur.
  • GDC : marque du serveur du projecteur. Le projecteur lit le film depuis ce serveur.
  • Librairie : C'est le serveur contenant tous les films. Il s'agit d'un DELL R710 2U. Il a été installé par Smartjog (d'où l'abus de langage smartjog pour désigner cette machine).
  • Seedbox ou tdcpbox : Il s'agit de la nouvelle machine en charge du vpn et du seebox.
  • PC : PC de l'accueil hôte de la vm.

Process avant TDCPB

  1. Le cinéma reçoit le disque dur contenant le film.
  2. Le film est transféré vers la librairie.
  3. Le film est transféré de la librairie vers le GDC via le TMS.
  4. Le film est diffusé.

Process après TDCPB

  1. Le laboratoire envoi le film sur un serveur FTP du projet DCPB.
  2. Le film est vérifié via script (intégrité).
  3. Un torrent est créé.
  4. Le cinéma récupère le torrent ( via web ).
  5. Transmission télécharge le torrent puis le seed.
  6. Le film est transféré vers la librairie via disque dur USB ( à terme ftp/http/nfs/smb ?)
  7. Le film est transféré vers le GDC via le TMS.
  8. Le film est diffusé

Matériel

  • le TMS est un petit laptop sous linux à ne pas toucher.
  • le GDC est un serveur avec un peu de stockage pour plusieurs films. une belle boîte noire. à ne pas toucher.
  • la librairie est un dell R710. surement sous linux. 4To de stockage. On sait pas si on peut en faire ce que l'on veux. potentiellement intéressant à hacker. À terme il n'est pas indispensable.
  • la seedbox sera un VM debian sur Virtualbox. L'hôte est également le pc qui sert pour l'accueil. On ne doit donc pas trop le bidouiller non plus. On y adjoint un gros disque dur de 4To, 2 modems USB.

Réseau

2*ADSL Iloth —> switch utopia —> PC : seebox —> USB —> librairie —> lan séparé —> gdc

Les lignes ADSL synchronisent aux alentours des 16mbps. Afin de cumuler le débit des deux lignes on a d'abord tenter de faire du MLPPP mais l'implémentation du client PPP Linux étant buggué, on a choisi de profiter des avantages de Tinc.

Tinc permet de se connecter à plusieurs nœuds simultanément. Donc en pratique on se connecte à la machine tdcpb1 et tdcpb31. On rajoute une route vers tdcpb1 à travers la connexion ADSL 1 et une route vers tdcpb31 à travers la connexion ADSL 2. Et ça marche automagiquement. En cas de soucis de débit, il faut penser à consulter les logs de Tinc (ce dernier étant très conciliant, il n'affiche quasiment pas d'erreur et créer une interface tun même s'il ne parvient pas à se connecter).

archives/tdcpb/archi.txt · Dernière modification: 2014/04/08 20:14 (modification externe)